Oser : la genèse du projet Angèle Bijoux

De mes premiers doutes sur mes choix de vie professionnelle, au lancement de ma marque Angèle, j’ai traversé plusieurs phases de réflexions, remises en question, avant de comprendre quelle était réellement ma voie. Celle finalement à l’écoute de ma créativité, de la réalisation de mon rêve trop longtemps oublié.


Lorsque je repense à l’origine d’Angèle Bijoux, le mot “oser” revient comme un leitmotiv. Celui d’oser sortir de ma zone de confort, d’un univers professionnel façonné pendant trop longtemps. D’oser me réinventer, faire le grand saut dans une nouvelle vie.


Tout débute en mars 2019. Embourbée dans une profession et une entreprise qui ne me correspondent plus, je prends conscience qu’il est désormais temps de m’en détacher. En juin 2019, je quitte mon emploi, le cœur léger. Car je le sais, ce choix va être le début d’une nouvelle ère. A l’automne 2019, un séjour en Inde va être le point de départ d’un flux de créativité. Couleurs, odeurs, rencontres, paysages, spiritualité, vont m’entraîner et me permettre le recul nécessaire au changement de cap tant espéré. Dans l’avion qui me ramène en France, je dessine alors mes premières inspirations de bijoux, portée par ce qui m’a inspiré, dans un petit carnet acheté sur place. Le début de l’histoire d’Angèle.


Une passion qui va devenir réalité


Comme beaucoup de femmes de 45 ans aux carrières riches et expérimentées, je me sentais tiraillée entre ma passion créative, et ma carrière qui ne m’épanouissait plus. Peut-on vivre de sa passion ? La société nous permet-elle de l’assumer ? Autant de questions qui me troublaient même si, au fond de moi, je savais quelle était ma destinée. A mon retour d’Inde, je rentre au hasard d’une boutique d’apprêts de bijoux, toute petite, tenue par une dame d’un certain âge. Une fois la porte franchie, la caverne d’Ali Baba se révèle devant mes yeux ébahis. Cette femme rencontrée m’explique alors de quelle façon confectionner les bijoux que j’ai imaginé sans oser les réaliser. Le 19 novembre 2019 sonne comme une évidence : je crée ma première paire de boucles d’oreilles.


Janvier 2020 : Angèle est née


Mûrement réfléchi, j’ai cette idée lumineuse, de confectionner des bijoux avec des tissus, colorés, légers, qui me font pour la plupart penser à un coin de la planète (tissu jungle, wax, tissus fleuris, à pois, géométrique…). Après de longues recherches, je découvre comment travailler ces magnifiques tissus, et décide de m’intéresser de près également à l’upcycling, qui consiste à réutiliser des chutes de tissus pour produire un nouveau produit.

Désormais installée dans mon atelier, je peux laisser libre court à ma créativité, trop longtemps brimée. Une nouvelle page s’ouvre pour moi; je n’ai jamais été aussi libre, et épanouie.













80 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout